L'application "Le Grand Changement"

7/27/2015

Démaquillage à l'huile : bilan et observations à 6 mois


Dans mes précédents articles "routine de soins", je vous parlais d'huiles végétales, de double nettoyage, de nettoyant et tout. Je pratique le démaquillage à l'huile végétale, suivi de mon nettoyant classique, depuis à peu près 6 mois et c'est déjà pas mal.
Très clairement, je verse un peu d'huile végétale dans le creux de ma main, et je viens masser mon visage avec. Quand j'ai du mascara jusqu'au front et du rouge à lèvres à peu près au niveau des oreilles, je viens rincer avec mon nettoyant du moment, le gel nettoyant anti-oxydant à la graine de persil d'Aesop. L'idée étant de nettoyer à fond, oui mais en douceur. 
Globalement, le bilan est hyper positif pour ma peau mixte à tendance acnéique, limite normale aujourd'hui. 

 J'ai le teint beaucoup plus net, et ça c'est LE changement le plus flagrant. Plus lumineux, ça c'est clair, mais surtout beaucoup moins de cicatrices. Les plus légères disparaissent en quelques jours, par contre pour les plus robustes, ça se compte en mois, mais c'est déjà pas mal. 

 C'est aussi le traitement le plus efficace que j'ai pu tester sur le long terme, contre les micro-kistes. 

 Au niveau des crises d'acné hormonales, c'est beaucoup plus soft, tout dans la douceur presque. J'en ai toujours, mais rien à voir avec la fin d'année, rien du tout. J'ai enfin l'impression d'avoir des boutons à un rythme "normal", c'est à dire 3/4 quand la machine s'emballe au niveau des hormones, et puis c'est tout. 

 En revanche, effets très limités sur les points noirs. Ça c'est la grosse tannée, rien à faire. 

 Plus aucune zone de sècheresse persistante au niveau du menton. J'avais un mal fou à en venir à bout, c'est bon c'est fait. C'est fait seulement quand je reste à l'huile de papaye ou d'amande douce par contre.

 L'idée reçu comme quoi se démaquiller à l'huile fait graisser la peau, est franchement très conne. Il suffit juste de trouver l'huile adaptée à sa peau et la texture qui collera parfaitement. 

 J'ai du tâter 8 à 10 variétés d'huiles différentes pour trouver la bonne, l'huile de Papaye (100ml, 8,90€). Il faut un certain temps pour bâtir la routine du rêve, je vous préviens. 

 Quand pour une raison X ou Y, je n'ai pas d'huile sous la main pour me démaquiller, le lendemain ça se voit tout net sur ma peau moins lisse, moins rayonnante.  

 Si je double nettoie ma peau, pas de layering pour moi par contre. 
Le layering = rituel de soins à la japonaise qui consiste à double nettoyer sa peau à l'huile, puis à appliquer 36 soins dans un ordre bien précis, pour obtenir une peau parfaite. En gros, c'est ça si vous voulez. 
C'est franchement très long, et ça m'emmerde le matin comme le soir. Je ne me cantonne qu'au double nettoyage. Après quelques mois maintenant, plus besoin d'appliquer la suite des soins pendant 3h. 1 sérum ou une toute petite noisette crème suffit largement puisque ma peau est déjà bien nourrie lors du démaquillage. En un mot, je double nettoie et j'écoute ma peau.

A très vite 
Jessica 

Aucun commentaire

Enregistrer un commentaire

O L E C A L I E N T E ©