Previously sur mes joues #4

12/06/2016

Le DermaRoller, l'accessoire "peau parfaite"


Ce petit objet ne vaut pas un clou, mais alors, que de bienfaits pour la peau.

Il s’agit du DermaRoller (14€), petit rouleau composé de plus de 540 micro-aiguilles de 0.25mm à 1.5mm, destiné à être passé sur la peau pour favoriser la régénération cellulaire.
Si vous voulez, de cette façon en touchant le derme, on active la production de collagène, et on pousse la peau à se renouveler pour venir plus vite à bout des cicatrices par exemple.

C’est barbare comme ça mais absolument pas douloureux ni hardcore pour la peau, tout du moins pour les versions les plus soft, à savoir 0.25mm et 0.50mm (la mienne actuellement).
Plus la taille des aiguilles est importante, plus ce sera douloureux, mais aussi efficace. La limite est à 1.5cm, au-delà ça se fait dans des instituts de beauté, à finir comme la Kim K à saigner dans tous les coins.



Avec ma peau hyper sensible, je peux vous dire que la première fois je tremblais du menton rien qu’à l’idée d’utiliser des aiguilles. Au préalable par contre, désinfection dans de l’alcool, obligé vu l’appareil.

Evidemment, l’idée n’est pas d’appuyer comme une malade sur la peau pour activer la chose, le rouleau s’occupe de tout. Un peu de douceur non de dieu.
Seuls quelques passage suffisent, ce n’est pas un process qui dure des heures, loin de là.

Sur une zone ciblée « cicatrices », je le passe 10 fois à la verticale, 10 fois à l’horizontale puis 20 fois en diagonale, dans les 2 axes donc. 1 minutes grand max par joue, et j’enchaîne avec la seconde.
Je finis généralement assez rouge, donc mieux vaut s’y coller le soir.
Je termine par appliquer un soin, soit mon huile Paï, soit mon baume Neemaura à l'extrait de neem, pour justement profiter de cette fenêtre de pénétration folle. Sachez qu’après le passage du DermaRoller, les soins sont 200 fois plus efficaces qu’en temps normal.

En revanche, pas plus de 2 à 3 fois max par semaine. Il faut laisser le temps à la peau de se régénérer, c’est d’ailleurs ce laps de temps qui fera de petits miracles sur votre peau.

❍ Les résultats :

J’ai commencé à ma DermaRouler le visage il y a environ 2 mois, à raison de 3 fois par semaine essentiellement pour venir à bout de cicatrices tenaces. Je n’ai eu besoin de que 2 applications pour commencer à voir les premiers résultats essentiellement sur les cicatrices assez superficielles. Plusieurs semaines sur les cicatrices plus profondes.
Je l’utilise localement pour venir à bout de mes imperfections, mais les utilisations sont multiples ; vergetures, rides, tâches, cellulite...

Attention : pas de DermaRoller sur de l’acné active au risque de propager la bactérie.
Attention bis : ne pas commencer par du 1mm directement, trop brutal. Des micro-aiguilles de 0.25mm ou 0.5mm seront plus adaptées au premiers mois.

A très vite
Jessica

Aucun commentaire

Enregistrer un commentaire

O L E C A L I E N T E ©