Previously sur mes joues #4

4/24/2017

Toi-même tu peux︱Le déodorant spray


Je me souviens quand j'ai acheté mon premier déo spray. Je me disais que c'était une recette hyper élaboré, le genre de truc bien chimique et bourré d'alcool.
Oui et non.
De l'alcool on en trouve effectivement dans 99,99% des produits, en revanche concernant la recette, c'est abusé de simplicité en fait.

Et efficace !

DÉODORANT SPRAY (100ml)
Préparation : 1 minute
Conservation : 3 mois

-----------------------------------------------------------------------------------------------------

LES INGRÉDIENTS
(disponibles sans exception sur Aroma Zone


1 flacon spray de 100ml
- 100ml d'hydrolat d'Hamamelis ou d'eau minérale : cet hydrolat aux propriétés purifiantes, aide à prévenir la transpiration et les mauvaises odeurs

- 10g de bicarbonate de soude : neutralise les mauvaises odeurs
- Synergie "transpiration excessive": 5 gouttes d'huile essentielle de Sauge sclarée, 5 gouttes d'huile essentielle de Palmarosa, 5 gouttes d'huile essentielle de Ciste 
- 60 gouttes de Solubol : disperse les huiles essentielle dans l'eau (sans alcool)

-----------------------------------------------------------------------------------------------------

LA MARCHE À SUIVRE 


Dans un bol, ajoutez tout simplement l'hydrolat, suivi du bicarbonate de soude, des huiles essentielle, et du solubol. Remuez, versez dans le contenant et appliquer sous les aisselles.
Pour info, la solution finale sera trouble, c'est normal, c'est le solubol.

Moi et mes aisselles sensibles sommes conquises. 1 à 2 vaporisation suffisent, et pas de mauvaises odeurs à déplorer y compris en fin de journée.
Je précise  que cette recette n'a rien d'un anti-transpirant. Ce concept n'a aucun sens et va même contre-nature...

Et puisque j'aime la variété, je suis encore en plein rodage de ma recette de déo crème maison (texture à peaufiner...). Un peu de patience, et je vous tiens au courant rapidement pour ce tour du monde du déodorant. 

A très vite
Jessica 

Aucun commentaire

Enregistrer un commentaire

O L E C A L I E N T E ©