Mucho Mucho #05︱Peut-on avoir peur de son corps ?

5/23/2019

Venus en Taureau / Reconsidérer la notion du "beau"


J'en ai touché un mot rapidement sur Instagram, Venus fait son entrée dans le signe du Taureau du 15 mai au 9 Juin prochain. comme chaque année, seulement les conditions actuelles zodiacales nous donnent une impulsion assez unique pour la cuvée 2019.
Pour démarrer sur l'astrologie, j'ai pris des cours pendant quelques mois l'année dernière. Et comme tout ce que j'apprends, au bout d'un moment j'aime bien revisiter la pratique de manière très intuitive surtout grâce à ce qu'il m'est donné d'expérimenter. 
 
Avant de rentrer dans le vif du sujet, mi-propos de rigueur pour les débutantes : Venus, c'est notamment la planète de "la femme", de l'amour, des relations aux autres, de l'argent, de la créativité, de la séduction et de la sexualité notamment.
Quant au signe du Taureau, signe de Terre, il est réfléchis, patient, stable, très matérialiste, il aime amasser et posséder, c'est pour moi le baptiseur du zodiaque 
Si j'ai choisis d'en parler aujourd'hui c'est parce que ce transit vient nous aider à amorcer un changement significatif aussi bien dans notre corps que dans notre psyché, en soi et dans notre lien au monde.

FAIRE SAUTER LES ARMURES, LES BOUCLIERS ET OUVRIR LA PORTE A LA DOUCEUR

Je vous écris tout ce qui me passe très intuitivement par la tête, et cette notion d'armure revient assez souvent. 
Avec ce transit, la vie va gentiment nous mettre ou nous remettre face à des situations passées, des conflits passivement laissés sous le tapis, pour nous aider à désamorcer ces schémas répétitifs.
Des anciennes blessures causées et subies, des personnes qui viendront nous faire coucou en faisant du stop presque, tout un pan que l'on croyait oublié justement pour nous aider à passer le cap. 
Le propos est de réussir dans un rapport de conscience, à voir en face ce qui s'est joué, prendre sa responsabilité et arrêter de se faire la guerre.
Je pensais à cette phrase qui dit très justement "il n'y a pas de guerre même sainte soit-elle"

Sans même vous en rendre compte, vous allez possiblement petit à petit être amenées à voir les conflits différemment, à trouver un terrain d'entente impossible ou invisible jusqu'alors. Et logiquement, la relation que l'on entretient avec soi-même évoluera pour devenir plus aboutie et plus honnête.
Le mot clé c'est vraiment d'aller au cœur de la paix, dans l'essence qui nous est propre, plus dans le cœur.

Probablement de belles leçons liées à l'impuissance aussi, qu'est ce qui est de mon fait ? Qu'est ce qui ne l'est pas ? Pourquoi est-ce que j'ai du mal à lâcher ce qui n'est visiblement pas de mon fait ? Qu'est-ce que ces schémas de dépendance nourrissent en moi...

C'est aussi probablement une période émotionnellement très chargée. Beaucoup de nostalgie, d'empathie comme 2 boussoles tout ceci pour aider à clôturer un chapitre sur les chapeaux de roues et nous remettre sur la voie. 
Parenthèse sur l'empathie qui signifie "souffrir avec" : si j'ai cette idée pré-conçue en moi que souffrir avec et pour la personne va l'en décharger, quelque chose devrait s'amorcer pour déconstruire ce qui est pour se consolider sainement dans une belle énergie.

LA NOTION DE RECONNAISSANCE DE SOI _ REVENIR A SON MAITRE INTÉRIEUR

C'est un thème qui m'est cher, que j'aborde dans le podcast et qui est une clé fondamentale : qui je suis, qu'est ce qui vit en moi pour les autres, à leur profit et à mon détriment donc, tout ça autour de la notion de sacrifice.

Pendant cette période, vous devriez sentir un renouveau sur le plan physique par exemple, comme un vent de nouveauté pour plus d'alignement.
Coupe de cheveux, sapes et j'en passe, abandonner l'ancien s'il ne semble plus juste aujourd'hui.
L'idée c'est de se rencontrer à nouveau ou se rencontrer tout court, nouer de nouveaux liens avec soi, dans son corps, dans sa sexualité, aller danser de manière très intuitive et se souvenir que la porte est ouverte à chaque instant, suffit, encore une fois, de rester dans un rapport de conscience de soi à soi.

Globalement, c'est de comprendre que de vivre l'expérience de s'habiter soi-même.
Si je vis séparée de moi, je suis coupée de toute sensation, intuition, guidance, y'a plus rien la porte est fermé.
Le mot c'est se désinhiber. J'ai eu du mal à l'écrire celui-là....
C'est aussi le moment idéal pour installer de nouvelles routines bien-être, activité physique, alimentation et s'écouter véritablement.
Plus de générosité donc non pas envers les autres, mais d'abord envers soi, trouver le courage pour adopter cette transformation.

SE LAISSER ALLER A SA CRÉATIVITÉ

Si vous avez Venus en Taureau dans votre thème natal, probablement que les idées de projets vont fuser jour et nuit, ça va cracher du feu et activement ! 
De manière générale, ce transit peut donner l'impulsion de reprendre de vieux projets délaissés par manque de temps et de confiance surtout. Jongler avec les mots, les couleurs, les textures, les formes, les sons, tout est possible. 
L'idée est de profiter de cette période faste côté inspiration avec détermination avant de rentrer dans une période plus lente.


POSSÉDER _ SE DÉLESTER


Venus en Taureau c'est aussi pour moi une invitation à aimer les petits plaisirs de la vie dans tout ce qu'elle offre de plus authentique tout ça dans la joie. Je le répète : dans la joie ! 
Période épicurienne donc. 
L'aspect très matérialiste du Taureau couplé à la légèreté de Venus, peut inviter à revoir ses considération matérielles. Plus "saines" et plus alignées une fois je plus. 
Plus d'authenticité pour posséder pour soi vrai de vrai, non pas pour combler un éventuel vide. 
Ça a été mon cas en vidant justement des armoires de sapes achetées juste pour pour m'habiller jadis comme certaines influenceuses. Sans renier quoi que ce soit, aujourd'hui ça n'a plus de sens et je m'invite à passer à autre chose pour ressembler à la femme que je suis.

Probablement que quelques petites choses, quelques limitations vont sauter dans notre rapport à l'argent, aux relations, aux codes x ou y qui nous barbent en fait. Tout ça c'est assez personnel en fin de compte. 
Ceci pour arriver à une période de rassasiement juste ce qu'il faut. Je suis bien avec ce que j'ai et ce que je n'ai pas dans mon porte monnaie. 

INTÉGRER L’EXPÉRIENCE AVEC CONFIANCE

D'une façon ou d'une autre, Cette Venus en Taureau nous pousse à interagir avec le monde pour mieux comprendre, se comprendre.
Ces derniers temps, la vie m'a servie sur un plateau des situations que je me refusais de voir par exemple, et aussi mes plus grandes terreurs. Tout ça avec à la fois avec beaucoup de douceur, mais aussi avec ce petit truc sans concession. Poum ! 
 
Je m'efforce d'accueillir sans chercher à faire quoi que ce soit de plus et c'est justement toute le propos de ce transit : s'autoriser de rester dans une voie de garage pour le moment. Observer. Ne pas être dans les mathématiques ni les calculs, et je l'écris volontiers pour moi cette phrase. 
Le temps fera son job, juste un peu de confiance et de patience.
Je dirais que ce transit invite à beaucoup de recul et de compassion envers soi-même. On en revient à cette idée de baisser les armes doucement pour soi, et peu importe si les uns, les autres n'en saisissent pas un mot. Laisser faire...

A très vite
Jessica 

Aucun commentaire

Enregistrer un commentaire

O L E C A L I E N T E ©